PROTEGER SA PEAU

PROTEGER SA PEAU
SE PROTÉGER DU SOLEIL
Le coup de soleil survient quelques heures après une exposition. Les expositions solaires répétées et prolongées entraînent l’apparition de tâches pigmentaires et activent le vieillissement de la peau.

Voici quelques règles incontournables pour prévenir ces tracas :
• Préparez votre peau avant de partir grâce à des compléments alimentaires spécifiques qui protègent contre les méfaits des UV et hydratent la peau de l’intérieur.
• Evitez les expositions aux heures les plus chaudes (entre 12h et 16h).
• N’oubliez pas chapeau, tee-shirt et lunettes de soleil.
• Choisissez une crème solaire avec un indice adapté et renouvelez l’application toutes les 2 heures.


Les crèmes solaires sont classées en quatre catégories, selon leur facteur de protection solaire (SPF ou Sun Protector Factor) en matière d’UVB :


Le choix du type du produit (spray, lotion, crème) dépend de la surface à protéger. Plus elle est importante, plus le produit devra être fluide. En été, à la plage ou lors d’activités extérieures prolongées, les crèmes de faible protection doivent être réservées aux peaux mates qui bronzent facilement sans prendre de coups de soleil. Les crèmes de protection moyenne conviennent aux peaux claires qui bronzent facilement et prennent peu de coups de soleil. En revanche, les peaux claires et sensibles devront se munir de crème haute protection. L’indice très haute protection est indispensable pour les bébés, les jeunes enfants, les personnes ayant des allergies au soleil, lors de la prise de certains médicaments photo-sensibilisants, les femmes enceintes…

• Pour les personnes qui ne tolèrent pas bien le soleil, le remède conseillé est NatrumMuriaticum 9CH, 3 granules 3 fois/j, 15 jours avant et durant toute la période d’exposition.
• Hydratez bien la peau après l’exposition solaire avec des soins après solaire enrichis en actifs apaisants.

LE SOLEIL ET LES ENFANTS
La peau des enfants a encore moins de défenses que celle des adultes. Les conséquences pour eux sont immédiates (coup de soleil et brûlures), mais également à long terme. Les deux tiers des mélanomes sont liés à une exposition excessive au soleil pendant l’enfance.
Pour les laisser jouer dehors, recherchez l’ombre. S’ils jouent au soleil, ils doivent impérativement porter un tee-shirt en coton, un chapeau à bords larges ou une casquette et des lunettes de soleil enveloppantes certifiées filtrantes. Sur la peau, il faut appliquer un produit solaire en couche épaisse toutes les 2 heures.

APAISER LES COUPS DE SOLEIL
On distingue 3 degrés de gravité de brûlure : du simple coup de soleil (peau rouge et douloureuse) à l’apparition de cloques jusqu’à la destruction de la peau en profondeur.

Si la brûlure est modérée, le premier geste d’urgence est de refroidir immédiatement la brûlure en la passant sous l’eau froide pendant au minimum 5 minutes. Appliquez une crème apaisante et réparatrice spéciale brûlure ou des compresses de tulle gras si nécessaire. Des remèdes homéopathiques (comme Belladona 5CH) permettent d’activer le soulagement de la brûlure superficielle. Ils doivent être pris le plus tôt possible (3 à 5 granules, 3 fois par jour).

En cas de cloque, ne percez pas mais recouvrez-la d’un pansement stérile (pensez à prendre une solution homéopathique : Catharis 5CH). Boire abondamment et éventuellement prendre un antalgique comme le paracétamol.

Si la brûlure est étendue, et si la douleur persiste au-delà de 48h ou en cas d’altération de l’état général (fièvre, nausées, vertiges), il faut consulter un médecin au plus vite.